Quelles destinations éviter avec un chien ?

Vous avez décidé de partir en voyage avec votre chien, plutôt que de le laisser dans une pension ou chez vos proches. C’est une bonne idée puisque passer des moments de détente avec votre animal renforce les liens entre vous et offre des situations différentes du quotidien. Mais attention, certains lieux ne sont pas faits pour les chiens.

Évitez les grosses chaleurs… ou les grands froids !

Les chiens sont sensibles aux changements météorologiques. Une trop forte chaleur peut l’assommer de fatigue ou pire, notamment pour les chiens cardiaques qui supportent peu les températures élevées.

N’allez pas dans des lieux très chauds ou, si vous n’avez pas le choix, ne le sortez pas aux heures les plus chaudes.

À l’inverse, les chiens n’apprécient guère les températures très froides ou la neige. Tremblants, ils vous regarderont avec un regard attendrissant en attendant du réconfort. Si vous l’emmenez tout de même lors de votre séjour au ski, prévoyez de petites chaussures pour éviter que les pattes ne souffrent d’engelures.

Pas de grandes foules !

Les chiens sont de grands anxieux. Même les plus sociables qui font la fête à tous les passants que vous croisez supportent mal les lieux avec une grande foule. Des vacances sur la Côte d’Azur ou à la Baule en plein mois d’août ne sont pas adaptées.

De plus, en tant que maître, vous sentirez rapidement que vous gênez. Les restaurateurs refuseront votre présence si vous êtes en compagnie d’un chien, les plages vous seront impossibles à cause de l’interdiction des animaux et les locations se paieront avec un large supplément pour couvrir sa présence.

Attention aux longs trajets !

Les chiens sont tout à fait capables de faire des trajets en voiture et cela sans être malades. C’est encore plus vrai s’ils ont été habitués à la voiture dès leurs premières semaines.

Pour autant, ils n’aiment pas rester trois jours dans une voiture car vous avez décidé de partir via votre véhicule à l’autre bout de l’Europe. Si vous voyagez plus de 10 heures en voiture, prévoyez des haltes de plusieurs heures pour que le chien puisse se dépenser.

Pour les trajets les plus longs, le train ou l’avion est parfois une meilleure solution. Cependant, soyez assurés que votre animal sera accepté car les compagnies ont parfois des règlements très contraignants. La SNCF est plus claire dans ses tarifs pour chien mais cela n’est peut-être pas pareils sur les autres rails européens.

Gare aux maladies exotiques !

Les pays asiatiques, africains ou d’Amérique du Sud regorgent de dangers potentiels pour le chien. Des insectes comme les moustiques propagent des maladies auxquelles son corps n’est pas habitué.

Si vous songez à aller dans ces lieux, renseignez-vous bien sur les dangers encourus par votre chien, sur les moyens de prévention possibles et sur les lois à la douane. Des vaccins sont sûrement obligatoires et des contrôles vétérinaires peuvent être demandés lorsque vous passez la douane. De plus, n’oubliez pas d’apporter avec vous le passeport de l’animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *