Chicago est la 3ème ville des États Unis par sa superficie, elle s’étend sur 606 km², connue pour sa skyline, sa légende de la mafia (Al Capone) et des inventions toujours d’actualité : le chewing gum, Playboy et le Mac Donald’s. Ce qu’on connait moins en revanche c’est son mode de vie, jalousé par les new yorkais !

Chicago, une qualité de vie qui fait des envieux

La capitale du Middle West est surnommée « la plus américaine des villes américaines » ou « mini-New-York ». Ses buildings emblématiques et ses musées d’art contemporains sont caractéristiques des grandes villes des USA. Son originalité vient de la proximité de l’immense lac Michigan. Si il fait très froid l’hiver, l’été on se croirait à la plage ! L’occasion de balades bucoliques à vélo le long des rives ou de profiter du farniente jusqu’au coucher du soleil.

Les gratte-ciel n’ont pas été inventé à New York !

Suite à un incendie qui a dévasté toute la ville en 1871, Chicago a dû être intégralement reconstruite. Pour une solidité à toute épreuve, les squelettes des immeubles ont été fait en acier. C’est donc à Chicago que sont nés les premiers buildings et l’architecture des tours dont le monde entier s’est inspiré.

Toujours au top

Malgré les immenses constructions de Dubaï, Tokyo ou New York, Chicago en place 4 au classement mondial des plus hautes tours.

La skyline de Chicago, des buildings vertigineux qui offrent une vue à 80 km !

La skyline de Chicago, des buildings vertigineux qui offrent une vue à 80 km !

Style et anatomie des tours

Les buildings sont tous fait d’acier et de verre, le métal pour la robustesse et le verre pour l’esthétique. Abritant surtout des bureaux, ces immenses baie vitrées permettent aux travailleurs d’apprécier un panorama exceptionnel. Aussi, quand le soleil se couche, on peut le voir se refléter dans toutes les fenêtres de la ville, l’eau du lac y apportant une luminosité surprenante.

La skyline

C’est le nom qui est donné aux gratte-ciel (« sky » pour ciel), ces immeubles très hauts typiques des villes américaines. Par exemple la Willis Tower impressionne du haut de ses 443 mètres ! Ce bâtiment noir règne sur la ville et permet une vue à 360° sur états alentour : Illinois, Michigan, Wisconsin et Indiana.
Ces colosses de verre sont ouverts aux visites touristiques. Un ascenseur entièrement vitré du sol au plafond propulse les passagers jusqu’au 103ème étage. Une attraction à part entière d’où on peut apprécier le melting-pot de cultures propre à Chicago.

Une grande place réservée à l’Art

La tradition veut que chaque construction récente soit accompagnée d’une oeuvre d’art contemporaine. Ainsi, les rues de Chicago regorgent de créations signées des plus grands : Picasso, Chagall ou Calder. Mais les jeunes artistes sont à l’honneur avec des pièces originales qu’ils ont voulues à la portée de tous.

L’art ludique

Le mur d’eau (The Crown Fountain) de Jaume Plensa où les enfants adorent patauger quand il fait chaud.
La plus prisée est Cloud Gate d’Anish Kapoor, surnommé « le haricot » à cause de sa forme. Sculpture en métal imitant la texture du mercure, il reflète une vision déformée de Chicago en fonction de la lumière.

Le Cloud Gate surnommé le haricot s'amuse avec les courbes des buildings

Le Cloud Gate surnommé le haricot s’amuse avec les courbes des buildings

Al Capone n’est pas populaire

On croirait que les chicagoans seraient fiers de cette mythique mafia. Mais Al Capone est un mauvais souvenir. L’ancien mafieux habitué des speakeasy (anciens bars clandestins) a laissé une mauvaise image au quartier autrefois malfamé de Wicker Park. Aujourd’hui haut lieu des hipsters, les locaux préfèrent éviter le sujet et mettre en avant leur sens de l’hospitalité.

Des traditions américaines ancrées

Malgré toute cette modernité et cette grande ouverture d’esprit, Chicago a su conserver son identité. Ainsi, les célébrations du 4 Juillet sont majestueuses ! A la nuit tombée, un feu d’artifice est tiré sur le lac. Les familles et amis sortent les drapeaux et se retrouvent autour du barbecue pour déguster un hot dog ou un hamburger so american.
Le sport n’est pas en reste puisque Chicago abrite une des plus anciennes équipe de baseball : les Chicago Cubs. Ambiance garantie au Wrigley Field les jours de match ! Et pour s’imprégner encore plus dans la culture américaine, la route 66 part de Chicago !

La star du Costa Rica c’est lui ! Situé à 150km de San José, la capitale, il est impossible de le manquer. En effet, à plus de 1600 mètres de haut, l’Arenal est pourtant le plus jeune volcan de la région. Pour se faire encore plus remarquer, il a été sans cesse en éruption de 1968 jusqu’à fin 2010. Ce spectaculaire phénomène attira beaucoup de touristes, surtout pour le contempler de nuit. C’est là que le magma en fusion est le plus majestueux.

Un volcan qui reste impressionant

Aujourd’hui, l’Arenal n’est plus en activité mais le Costa Rica est toujours dans l’attente d’une éventuelle éruption soudaine ! Il faut dire que ce volcan a habitué les habitants à les prendre par surprise, de jour comme de nuit !

L’Arenal un colosse qui a ses humeurs

Bien qu’il soit éteint, ce volcan costaricain continue de se montrer quand bon lui semble. Éclipsé derrière les nuages, il fait, quand il veut, de grandioses apparitions. Dévoilant ainsi ses flans de montagnes couverts de coulées de lave. Les touristes jouent les paparazzi pour le capturer au bon moment. Tantôt inquiétant, tantôt poétique, il accroche un voile de nuage à son sommet.

Le volcan Arenal au Costa Rica entouré de sa verdoyante faune

Le volcan Arenal au Costa Rica entouré de sa verdoyante faune

La force presque tranquille

Formant un cône parfait, il dénote à peine avec la silhouette de ses voisins de la cordillère Tilarán. Sa surface pétrifiée lui donne un air apaisé et calme mais ses entrailles sont toujours en ébullition ! En effet, il subsiste des sources d’eau chaude thermales qui jaillissent parfois de son cratère.
Ainsi, des torrents créent des bassins en contrebas du volcan où l’eau peut aller jusqu’à 40°C. Ces sources thermales naturelles sont très prisées pour leurs propriétés relaxantes. Parfait après une randonnée autour de l’Arenal !

Des cicatrices de grand brûlé

Ce volcan montre deux visages, au delà de son attitude changeante. Jungle luxuriante sur un flanc, la nature a repris ses droits.  Tandis que l’autre montre des terrains à jamais labourés par la lave. Les coulées de lave de 1968 et de 1992 peuvent d’ailleurs être arpentées à pieds par des chemins balisés. Un bon moyen de s’approcher au plus près du colosse sans prendre de risque.

Un volcan à admirer de loin

Il est totalement interdit de grimper en haut de l’Arenal au cas où il se réveillerait. Ce volcan si lunatique est somnolant et une équipe de spécialistes le surveille en permanence. Il est néanmoins possible d’escalader le Cerro Chato, autre volcan en sommeil sans danger dans le parc botanique de San José.

La forêt tropicale « Parque Nacional Volcán »

Au pied de l’Arenal, l’immense et fabuleuse biodiversité du Costa Rica se parcoure avec ou sans guide. Sous forme de randonnées à cheval ou à pieds au hasard des sentiers indiqués. Des cascades (dont la Fortuna qui chute dans une piscine naturelle 60 mètres plus bas) au milieu d’une flore flamboyante. La faune n’est pas en reste, on dénombre 500 espèces d’oiseaux (toucan, motmot ou grand hocco) ! Et des pumas, des reptiles, des jaguars, des capucins, des tapirs

Une des superbes cascades du parc botanique de l'Arenal

Une des superbes cascades du parc botanique de l’Arenal

Des points de vue vertigineux sur la canopée

Un itinéraire grimpe à 1100 mètres d’altitude au creux du volcan Cerro Chato, d’autres mènent à des panoramas stupéfiants. ils sont le meilleur moyen de se rendre compte de la beauté du travail de la nature. Quelques tracés aménagés mènent à des ponts suspendus (les ponts de singes n’ont jamais aussi bien porté leur nom !).

Les eaux préservées du lac Arenal

C’est dans les années 70 (peu de temps après l’éruption historique) que le lac artificiel Arenal a été créé. Niché dans une carrière volcanique, il a été construit grâce à un barrage. Il est très apprécié de la population pour son double travail.
– économique : il produit de l’énergie hydroélectrique
– écologique : il irrigue toutes les cultures (champs de riz) côté Pacifique.

Spot privilégié pour les sports nautiques

Quel cadre pour pratiquer les sports d’eau ! Avec 85 kilomètres carrés de plan d’eau, les amateurs de glisse et de sports extrêmes en tout genre ont de quoi s’amuser. Sur le lac on peut pratiquer du kayak, du canoë ou du bateau (de pêche). Pour du canyoning il faudra s’éloigner un peu et rejoindre les rivières environnantes qui offrent de belles descentes !
Avec un vent soufflant en moyenne à 70 km/h, la région est aussi réputée pour le kite-surf et le windsurf.
Autour du lac on peut pratiquer le VTT. Le vélo est un moyen de locomotion très utilisé autour de l’Arena. Et au delà du lac, il existe un parcours de 160 km spécialement conçu pour les vététistes.

Une immersion dépaysante

Quand on aime les aventures et de manière générale la nature, le Costa Rica promet des séjours de rêve. En famille, les balades à la croisée de la faune et de la flore prennent un tournant éducatif. Et le meilleur : on prend vraiment le temps de se déconnecter du quotidien en s’imprégnant de toutes ces richesses. De quoi ravir tous les sens !

crédit photo : pixabay

Surtout réputée pour ses vignobles (Cognac, Pineau…), la région Poitou Charente est riche en activités culturelles. Idéalement située entre terre et mer, elle propose ainsi de nombreuses possibilités de séjours.
Au programme : flâner dans des ruelles, profiter de la côte atlantique au bord de l’océan ou encore embarquer sur le marais Poitevin.

Le tourisme en Poitou Charente

Dans cet article nous allons évoquer quelques raisons d’aller visiter cette superbe région du Grand Sud Ouest. Que vous ayez une âme d’aventurier ou besoin de vous couper de tout, vous trouverez votre bonheur dans le Poitou.

Verre de cognac, dit l'or brun du Poitou Charente

Verre de cognac, dit « l’or brun » du Poitou Charente

Niort

Cette ville est à découvrir absolument pour la mise en valeur de son histoire. En effet, la ville de Niort a décidé de rendre tous ses accès piétons afin de permettre aux visiteurs de profiter de son patrimoine.
Totalement restaurée et réaménagée il y a peu, la balade dans les ruelles offre des points de vue remarquables : le donjon d’Alienor d’Aquitaine, l’usine Erna-Boinot (héritage de la chamoiserie) ou encore les halles « Baltard ».
Côté port, il suffit de remonter la Sèvre pour rejoindre la « Venise Verte« , l’autre nom du Marais Poitevin. Une balade oxygénante très agréable qu’elle soit en barque, à pieds ou à vélo.

Cours de cirque sur l’eau

Sur la presqu’île de Pré-Leroy se déroule chaque année fin août le Festival du cirque. Au delà du spectacle, des ateliers et démonstrations sont proposés chaque jour.

Le Futuroscope

Le Futuroscope de Poitiers, parc d'attraction au design futuriste

Le Futuroscope de Poitiers, parc d’attractions au design futuriste

Inratable ! Ce parc d’attraction high tech fait la fierté de Poitiers. Une nouveauté cette année : l’aérobar, c’est le premier bar aérien au monde ! Il propose de boire un verre à 35 mètres de haut, les pieds dans le vide. L’occasion de contempler le panorama si on a pas le vertige.
De nombreuses activités pour toute la famille sont à l’affiche toute l’année. Show pyrotechnique, cinéma sur écran d’eau, hologrammes, jeux de sons et lumières, trains dynamiques, montagnes russes… De quoi s’amuser pour petits et grands.

A voir à Poitiers

Jusqu’à mi-septembre, à la tombée de la nuit, la façade sculptée de Notre Dame La Grande mise en lumière par les Polychromies.

La vallée des singes de Romagne

Le paradis des primates ! 30 espèces de singes s’en donnent à cœur joie sur 15 hectares de forêt préservée. Tandis que les gorilles restent à l’écart tranquillement sur leur île, les chimpanzés, bonobos et capucins approchent volontiers les visiteurs.
Une balade en pleine nature très agréable, immergés dans leurs univers on peut assister à des scènes de vie dignes du théâtre.
Ils apprécient toujours quelques petits grains de pop corn qu’ils viendront chercher dans vos mains !

Immersion dans la nature

Pour profiter pleinement de la nature, le parc botanique de La Belle A Magné dispose de plus de 20.000 végétaux dans un superbe espace arboré.

6 centres de thalassothérapie

Un des nombreux centre de soins par l'eau de mer de la région Poitou Charente

Un des nombreux centres de soins par l’eau de mer de la région Poitou Charente

Pour un séjour détente, le Poitou Charente dispose de 3 centres de thalasso et balnéothérapie (sur l’Île de Ré) et 4 stations thermales. Bains à remous, hydrojets, massages ou algothérapie constituent les cartes de ces établissements qui longent le littoral atlantique.

Encore plus de bien-être

Le plus grand centre dermatologique d’Europe spécialisé dans les soins de la peau par les sciences thermales est situé à quelques kilomètres de Poitiers.

Cognac

Vous savez déjà ce que vous allez ramener comme souvenirs à vos amis ! Pour découvrir les origines de cette eau de vie si bien connue, il suffit de suivre les ruelles pavées. Au bout de la vieille ville, les quais de la Charente mènent aux grandes maisons de négoce.
L’histoire du cognac a commencé ici. Martell, Hennessy mais aussi de plus petits ou récents producteurs locaux vous expliquent l’histoire de cette eau de vie. Sa transformation en or brun, la provenance des arômes ambrés… A la maison Camus, vous pourrez même créer votre propre assemblage d’arômes.

Pour le dernier verre

Il est possible de passer la nuit dans une cabane de pêcheur sur le port, parfait pour ne pas conduire après une dégustation de cognac.

Mais aussi…

Angoulême et son festival de BD, au delà des éditions anciennes, des artistes reproduisent des scènes cultes de bande dessinée sur les murs de la ville.
Ou Royan, cette ville qui a popularisé le bain de mer au XX° siècle. Il est possible de louer une « folie« , nom donné aux maisons de bord de mer par la bourgeoisie de la Belle Epoque
Et bien d’autres choses encore à découvrir tout au long de l’année.

Quand on évoque la Guadeloupe, on pense à ses paysages de plages paradisiaques : eau turquoise, palmiers et sable blanc. Oui mais pas seulement ! L’île papillon, surnom dû à sa forme, réserve bien d’autres surprises, aussi cachées qu’inoubliables.

A la découverte de la Guadeloupe secrète

Sur ce blog, nous aimons partager nos trouvailles et en Guadeloupe nous en avons pris plein les yeux ! Vous trouverez dans cet article quelques pépites que des locaux ont eu la générosité de partager avec nous. Des richesses naturelles, trucs et astuces en dehors des circuits touristiques, activités originales… Tout pour profiter à fond de cette île pleine de surprises.

Plage paradisiaque Guadeloupe

Les plages idylliques

Ce n’est pas un mythe, les plages guadeloupéennes sont splendides. Des panoramas de cartes postales à perte de vue. Du sable de toutes les couleurs : blanc bien sûr mais aussi gris et noir. Hors des sentiers balisés, il y a des plages quasiment désertes, tout aussi magnifiques. Peut-être même un peu plus car elles ont un goût de rareté ! Connues seulement des guadeloupéens, ces plages ne sont pas fréquentées par les touristes. Le meilleur endroit pour lâcher prise et se détendre vraiment en profitant du soleil et de ces lagons turquoise.

Les sports surprenants

Pendant la haute saison, (de mi-décembre à mi-avril), la Guadeloupe est très visitée. Pour prendre l’air à l’écart des zones touristiques, des activités de plein air originales sont la bonne alternative. Si vous aimez les sports classiques, vous pourrez bien entendu pratiquer le VTT, baignade, voile, ULM et randonnée. Mais pour les aventuriers curieux, des prestataires organisent des excursions hors du commun sur des spots peu fréquentés des touristes. A vous le VTT des mers et autres véhicules nautiques écologiques ! Moins fatigant que le pédalo ou le kayak, ces machines respectent en plus la faune et la flore marines.

Le shopping à la tombée de la nuit

Vous ne résisterez pas à la tentation de ramener quelques produits des marchés antillais. Il faut dire qu’avec toutes ces couleurs et saveurs, ils donnent envie ! Du rhum, des épices ou pour consommer sur place des fruits ou des légumes de saison. Le marché de Pointe à Pitre étant assez fréquenté, préférez ceux de villages plus confidentiels mais tout aussi fournis et conviviaux. Leur originalité est qu’ils sont ouvert après le coucher du soleil ! Parfait pour passer une bonne soirée en grignotant des plats traditionnels tout en déambulant dans les ruelles.

La vie à l’heure antillaise

Comme souvent lors de nos voyages, nous ne planifions pas tout le séjour pour se laisser du temps. Le temps de prendre du temps et de se perdre ! Les plus belles trouvailles sont bien souvent celles que l’on attendait pas. Au détour d’une route cabossée, ou bien tout en haut d’une colline que l’on a peiné à gravir. La Guadeloupe regorge de richesses sauvages ! Des plantes aux animaux, sa nature luxuriante est un spectacle à contempler absolument.

La Guadeloupe est une île exubérante de richesses naturelles. Les guadeloupéens, conscients de ce trésor, travaillent dur pour la conserver tout en en faisant profiter les visiteurs. Ils ne sont pas avares de conseils, c’est une population adorable et généreuse. Une île à visiter absolument !

A la période du fameux Carnaval de Venise (fin Janvier début Février), la ville des amoureux draine une foule impressionnante. Lors de notre récent séjour, nous avons listé quelques conseils pour la découvrir de façon plus intimiste. Venise hors des sentiers battus, sans tomber dans les attrapes touristes mais en profitant des clichés.

Venise, une popularité méritée

Venise est une cité portuaire du Nord Est de l’Italienne située sur les rives de la mer Adriatique. Ce qui fait sa particularité est sa construction : composée de 118 îles rattachées entre elles par des ponts et des canaux. Le climat est influencé par cette exposition, il est un mélange entre le méditerranéen et le continental. Cela permet de visiter la ville la plus romantique du monde toute l’année, de jour comme de nuit. Ainsi elle séduit aussi bien les amateurs de festivités que les amoureux en quête tête à tête romantique.

Les clichés connus

Ils sont connus mais pour les bonnes raisons, ces trésors qui font le succès de Venise sont à voir absolument :

Le Palais des Doges

Le Palais des Doges Venise

L’impressionant Palais des Doges de Venise

Visible de puis la mer, cet imposant édifice gothique trône sur de la fameuse Place Saint Marc (« Piazza San Marco »). A l’intérieur se trouve un musée magnifique. Les œuvres des plus grands peintres (comme Véronèse ou encore Le Tintoret) décorent chaque salle. Astuce : depuis la cour, on aperçoit les dômes byzantins de la basilique Saint Marc (« la basilique d’Or »).

Les gondoles

Cliché mais romantiques, les gondoles de Venise, pour une balade en amoureux

Les si romantiques gondoles de Venise, pour une balade en amoureux

Pour embarquer avec votre dulcinée pour une balade bucolique sur les canaux, il n’y a pas mieux. Les gondolier sont très charismatiques mais n’hésitez pas à négocier ! Si vous trouvez le prix trop élevé, une photo du paysage reste un bon compromis.

Le Carnaval

Les fameux masques du Carnaval de Venise, fabriqué à base de dentelle de Burano

Les fameux masques du Carnaval de Venise, fabriqué à base de dentelle de Burano

L’événement le plus attendu de Venise en hiver ce n’est pas Noël mais le mythique Carnaval. Depuis le Moyen Age, cette fête qui met à l’honneur la grandiloquence vénitienne et les artistes régionaux  fait rêver le monde entier. Au programme couleurs, formes et surtout masques et costumes tous plus spectaculaires les uns que les autres.

Les îles

Les sublimes façades aux mille couleurs des maisons de pêcheurs de Burano, île vénitienne

Les sublimes façades aux mille couleurs des maisons de pêcheurs de Burano, île vénitienne

Encore un incontournable lors d’un voyage à Venise : les îles !Les 3 îles emblématiques de la lagune vénitienne Murano, Burano et Torcello se visitent en une demi journée. Une petite balade à la découverte des palaces et églises bordant le canal vous mènera tranquillement à Murano. Sur place vous assisterez à des démonstration de souffleurs de verre ! Tradition ancestrale toujours pratiquée dans les règles de l’art aujourd’hui. Au tour ensuite de Burano, l’île de pêcheurs aux maisons colorées. La spécialité n’est pas le poisson mais la dentelle ! Elle sert entre autres à la fabrication des masques du Carnaval. Et enfin l’île de Torcello où la spécialité est la mosaïque pour les vitraux des cathédrales. Superbe !

La notte a Venezia

Venise aurait pu être labellisée « ville de couleurs » tant elle est flamboyante de jour comme de nuit. Ainsi, pour profiter d’une atmosphère féérique, un tour de vaporetto s’impose de nuit. Une fois l’effervescence de la journée calmée, une ambiance apaisée enveloppe le Grand Canal. Les façades des monuments illuminées sont propice au rêve et à l’émerveillement.

Vivaldi

Ce très prolifique compositeur était vénitien. Malgré ses 800 œuvres, le premier morceau que l’on retient de Vivalvi est les Quatre Saisons ! Popularisée par Louis XV à Versailles, cette pièce de musique baroque rentre instantanément dans la tête pour ne plus la quitter. Un vrai tube !

Venise est aussi petite que sa culture est étendue ! Il faudrait même revenir plusieurs fois pour en faire le tour en profitant de la dolce vita, des saveurs locales et se mêler dans son brouhaha chantant.
Venise est aussi petite que sa culture est étendue ! Une ville hors du temps où il fait bon s’éloigner un peu des quartiers touristiques pour profiter de l’air marin. Pratiquer le farniente en déambulant dans les petites ruelles cachées menant à des canaux. Apprécier le soleil qui révèle l’éclat des couleurs des palaces chatoyant de la ville. Dolce Vita ou brouhaha chantant, il faut revenir plusieurs fois pour profiter de tous ses charmes.

Nous profitons des Jeux Olympiques qui se déroulent actuellement et jusqu’au 21 août prochain au Brésil pour vous faire part d’activités sportives brésiliennes originales ! Souplesse, cardio, stratégie, fun et esprit d’équipe sont au programme !

Capoeira, une discipline populaire du Brésil

Les spécialistes des sports de plage

Le Brésil offre un climat très agréable tout au long de l’année, les températures oscillent entre 13°C et 28°C. Cette météo douce permet de faire beaucoup d’activités en plein air. Les immenses plages d’Ipanema ou Copacabana sont le lieux privilégiés de tous les amateurs de sports en extérieur.
En dehors des matches très populaires de football et de beach volley, de nouveaux sports font leur apparition !

La Capoeira

Cette très ancienne discipline (16ème siècle !) est sans aucun doute la plus connue lorsqu’on évoque le Brésil. Ses vertus bien-être l’ont portée à travers le monde entier puisqu’elle est enseignée dans de très nombreux centres d’arts martiaux.
La capoeira est un enchaînement de déplacements rapides et aériens. Des combinaisons d’esquives et de figures acrobatiques où 2 hommes entièrement vêtus de blanc s’affrontent. Autour d’eux, un cercle d’autres capoeristes (la roda pour « la ronde ») qui rythment la chorégraphie à coups de percussion en attendant leur tour.
En plus d’être une performance, ces duels sont très prenant et représentent un spectacle à part entière.

Le Forro

Le Brésil c’est bien entendu la danse, le rythme, la rumba… Nous avons découvert une discipline méconnue : le Forro. C’est une danse très sensuelle qui se pratique en couple. A première vue cela a l’air simple : Un pas en avant, un pas en arrière et deux pas à gauche et à droite. Mais il faut s’adapter à la cadence de son partenaire et au rythme de la musique qui va volontairement de plus en plus vite. Cette danse est comme la capoeira une discipline à part entière et stimule tous les muscles du corps ainsi que la respiration et la mémoire.
Une danse brésilienne se doit d’être « caliente », les déhanchés langoureux sont donc de mise. Il y a des festivals Forro organisés à travers le monde, l’occasion d’assister à des soirées brésiliennes endiablées. La France en est d’ailleurs aussi tombée amoureuse et des cours sont dispensés à Paris mais aussi en province (Bordeaux, Lille, Toulouse…).

La Pétéca

Qu’est-ce que c’est ? La pétéca est une espèce de très gros volant de badminton à plumes. Les équipes de 1 à 2 joueurs s’affrontent chacune d’un côté du filet placé au centre et se lancent le pétéca à mains nues comme au volley. Une partie est constituée de 2 sets de 12 points chacun.
Ce sport est très pratiqué sur les plages puisqu’elles sont toutes équipées de filets de volley. La coordination entre les membres de l’équipe et la stratégie sont les composantes primordiales de ce sport.
Idéal pour travailler de manière générale les cuisses et les bras, les quadriceps, l’endurance et le souffle qu’il faut bien savoir gérer entre les lancers et les amortis enchaînés rapidement.

Le Frescobol

Si de loin cela ressemble à du tennis de plage, en y regardant de plus près on découvre tous les secrets de cette nouvelle discipline de raquettes qui fait fureur sur les plages brésiliennes.
Des raquettes en bois assez lourdes et une balle plus rigide qu’au ping pong constituent le matériel nécessaire. Le principe du Frescobol est de faire le plus grand nombre d’échanges avec tous les partenaires qui ont envie de jouer.
Pas question donc de lift ou d’effet, il faut par contre profiter de la résistance des raquettes et de la balle pour maîtriser parfaitement la courbe qu’on veut donner à son lancer. Les joueurs aiment se donner en spectacle et montrer leur technique impressionnante.
La seule règle est d’être placé à au moins 3 mètres (jusqu’à 9) les uns des autres et de frapper de plus en plus fort. Le tout sur le sable, un sport idéal pour muscler les cuisses et les mollets.

A bientôt pour de prochaines découvertes,
Eric

(Crédit photo : Pixabay)

Bonjour à vous et bienvenue sur la nouvelle version du blog des fans de voyages.

Fan de voyage

Partir en voyages

La passion du voyage

Nous sommes plusieurs passionnés à avoir choisi d’écrire ici pour partager des idées de séjours un peu partout dans le monde.
Nous ne sommes pas blogueurs de voyages comme certains l’entendent. Nous partageons juste ici des bons plans ou des expériences que nous avons vécues personnellement ou que certains de nos proches ou amis nous font le plaisir de partager.

Une équipe de passionnés

Nous avons la chance de collaborer ici avec plus de 20 personnes, 10 nationalités, des différences d’âges et de goûts importantes, ce qui nous permettra de traiter tous les types de sujets, depuis l’aventurier jusqu’au voyages organisés.

Le monde entier

Nous essayerons aussi de parler de tous les coins du monde, car chaque petit bout de la planète à certainement un fan.
En tout cas, certains parmi nous ont déjà beaucoup de choses à vous raconter sur leur pays ou continent favoris.
Parmi les premier traiter, il s’agira forcément des pays ou régions de chacun des membres de ce blog. Nous parlerons donc de France bien sûr mais plus particulièrement des régions de Bretagne, Côte d’Azur, la Corse, les Alpes, le Pays Basque, Paris, de la guadeloupe etc…
Mais aussi l’Italie avec plusieurs italiens parmi nous ( ou grand fan de l’Italie), la Grèce, la Turquie, l’Espagne, le Portugal, l’Allemagne, l’Angleterre, l’Ecosse, l’Irlande, la Suède…
Nous traverserons les océans pour parler du Brésil, des Caraïbes, du Vénézuela, de l’Ocean Indien, de la Polynésie, de l’Australie, de la Nouvelle Zélande (oui l’une de nous vie là-bas !) mais aussi de nos expérience à Dubaï, en Russie, à Hawaï comme à New York ou San Fransisco, de nos coups de coeur pour les Canaries, les Îles du Cap Vert, l’Afrique du Sud, le Vietnam, Bali, la République Dominicaine …..
Si vous voyez a quoi ressemble nos passeports et tous les tampons présents, vous comprendriez vite que nous avons mille et une choses à partager avec vous.

Mais peut-être, après la lecture de ce blog, aurez vous, vous aussi, envie de partager un peu de vos connaissances, ou tout simplement raconter votre expérience. Prenez contact avec nous et entrez dans la grande équipe des Fans de Voyages.

A bientôt donc, ici ou entre deux avions, trains, voitures ou …hamacs.
Nous sommes vraiment heureux de vous revoir sur ce blog, dans sa nouvelle version. Un long travail nous attend : explorer et partager le monde ensemble.
Joseph.

(Crédit photo : Photo CleverPix / Pixabay)