Le Canada sauvage et magique

Il y a quelques mois déjà que je suis revenu du Canada que j’ai décidé de parcourir d’une façon plus originale. Je viens aujourd’hui vous parler de quelques sites insolites et pourtant si inoubliables qu’ils devraient être connus de tous. Enfin, c’est bien qu’ils soient préservés, ça entretient la magie de visiter des lieux moins touristiques. Bref, retour sur mon séjour au Canada côté sauvage.

Le Canada côté Ouest : des sites naturels

Le Canada est une des région des Etats-Unis les plus prisée aussi bien des touristes que des expatriés. Pourquoi ? Entre autres, pour sa nature encore sauvage à perte de vue et aussi pour sa qualité de vie très agréable.
J’ai déjà visité le Québec dans ma jeunesse, très populaire et accueillant mais plus conventionnel, j’y retournerai et ce sera l’occasion d’un post ! Aujourd’hui je viens vous raconter mon séjour dans l’Ouest canadien, pour une expérience plus inattendue et des panoramas à couper le souffle (dans tous les sens du terme parfois).
Des glaciers féeriques aux Rocheuses aiguisées en passant par les forêts verdoyantes et sans oublier le paradisiaque littoral Pacifique….

Longer le lac Supérieur (Ontario) via la Transcanadienne

La route n°17 (Transcanadienne) est très prisée car elle permet d’apprécier toutes les richesses du Nord de l’Ontario en voiture. Ainsi, on peut voir des vallées qui ressemblent à des fjords, des forêts brumeuses et des criques cachées. J’ai choisi de faire le parcours depuis Sault-Sainte-Marie vers Thunder Bay pour profiter des plus beaux paysages.
Je n’ai pas été déçu du voyage : le lac offre dévoile des plages secrètes au milieu de la brume accrochée aux cimes des pins centenaires. Des panoramas dignes de films fantastiques ! Il va sans dire que c’est le lieu parfait pour se ressourcer, respirer à plein poumons et écouter le silence.

Encore plus magique le soir

A la nuit tombée, on peut parfois apercevoir des aurores boréales ! Elles illuminent les chemins de canoë qu’empruntaient autrefois les Amérindiens.

aurore boréale canada lac supérieur

Une nuit d’aurores boréales sur le lac Supérieur au Canada

Les animaux de la baie d’Hudson

De nombreux touristes aiment particulièrement la ville de Churchill, ce n’est pas pour la cité en elle-même mais pour ses rives. En effet, de nombreux animaux sauvages y ont trouvé refuge. Comme des ours polaires, les bélugas (baleines blanches) et des renards blancs. J’ai d’ailleurs rencontré un canadien qui m’a raconté qu’il y avait plus d’ours blancs que d’humains à Churchill !
Évidemment, vu les races d’animaux présentes vous imaginez bien qu’il faut bien se couvrir car il fait assez frais là bas.
Ainsi vous prendrez le temps de visiter le fort de pierre qui trône au milieu d’un somptueux décor subarctique. Si il fait trop froid dehors, rendez-vous au musée de l’eskimo en ville.

béluga canada hudson

Une béluga, variété de baleine blanche qui a élu domicile dans la baie d’Hudson au Canada

Sur la route n°37A pour rejoindre Stewart

Encore des paysages singuliers le long de cette route avec ces bus scolaires abandonnés transformés en restaurants. Puis, avant d’arriver à Stewart, un embranchement indique le glacier de Salmon. C’est une gigantesque coulée de glace d’une beauté rare qui vaut largement le détour.

Le lac Louise

Les canadiens l’appellent “le joyau du Canada” et c’est mérité ! Faisant partie des Rocheuses, le contraste de la couleur de l’eau avec celles des montagnes enneigées est à couper le souffle. Je conseille l’itinéraire de la Plaine-des-Six-Glaciers, assez court (5.3 kilomètres) il permet d’apprécier une merveilleuse surprise juste après le chalet “Tea House”, je n’en dis pas plus !

La mystique Spirit Island

Cette fois dans le parc de Jasper, cette île se situe sur le lac Maligne est n’est accessible qu’avec une seule compagnie de bateau. Je recommande fortement de prendre ses billets sur internet pour éviter d’attendre des heures, surtout qu’ensuite le trajet dure 90 minutes avant de rejoindre l’île. Arrivé sur place j’ai compris pourquoi c’est l’île la plus photographiée du monde, c’est un tableau parfait de spiritualité. C’est d’ailleurs ici que les indiens se retrouvent pour célébrer les fêtes traditionnelles de leur religion.

lac maligne spirit island canada

Spirit Island sur le lac Maling, un havre de paix dans un cadre incroyable

“Le parc aux cascades”

C’est le surnom du parc Wells Gray qui abrite les chutes Helmcken, un trésor pour les yeux. En effet, cette chute d’eau de 141 mètre de haut est accessible et permet de les admirer pendant un long moment de tranquillité. Ambiance zen garantie (on s’habitue au bruit en quelques minutes). Le meilleur moment pour la visiter et la photographier sous son meilleur jour est en fin d’après midi : le soleil se reflète dans l’eau de la cascade et plein d’arc-en-ciel apparaissent.

Crédit photos : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.