Accueil » La mystérieuse île de Chypre

La mystérieuse île de Chypre

cgypre littoral eaux turquoises

Après notre récent article sur Majorque, voici un nouveau sujet sur notre bien aimée Méditerranée. Nous voici à l’extrémité sud est de l’Europe à la découverte d’un pays considéré comme l’un des plus étranges par bien des critères. En effet, la République de Chypre est intrigante car son territoire est emprunt de nombreuses cultures occidentales et orientales. Ses habitants ont d’ailleurs souvent la double nationalité (grecque et turque) et parlent couramment les deux langues. Découvrons les mystères de cette île unique.

Une identité multiple

L’île de Chypre est située en mer Méditerranée au carrefour des grandes civilisations. En effet, elle est à la fois proche du Liban, de la Turquie, de la Syrie, de la Palestine, d’Israël et de l’Egypte tout en étant isolée de par son statut insulaire.
De ce fait, son patrimoine est enrichit de sources diverses à dominante orientales à cause de sa position géographique. Mais elle a aussi beaucoup d’influences européennes et est de manière générale très attachée au Vieux Continent.

Une histoire complexe

Chypre était une colonie britannique jusqu’à son indépendance en 1960. Puis elle subit l’invasion turque en 1974, ce qui sépara “l’Île d’Aphrodite” en deux : turque au Nord et grecque au Sud.
Les casques bleus et barbelés ont entaché ces paysages de plages paradisiaques. Mais l’île chypriote a su faire de la résistance. En 2004, elle a finalement rejoint l’Union Européenne. La réunification des deux parties de l’île est annoncée pour 2017.

Une nature épanouie

Les passionnés de nature seront ravis à Chypre tant la faune et la flore sont développées. Pour remplir ses poumons de bon air pur, il est conseillé d’emprunter les chemins de randonnées de Troodos à l’Akamas. Là haut, les montagnes sont faites de forêts et de mousses. Ce bouclier naturel protège une nature intacte et une flore locale riche.
Le tracé poursuit en descendant vers l’Akamas en s’enfonçant dans un maquis dont la végétation ressemble à celle de la méditerranéenne.
Au fond, la mer se dévoile et l’on peut y croiser des VTT ou des promeneurs à cheval, ces chemins sont très agréables. Arrivés sur le littoral, les eaux limpides permettent d’apprécier la faune aquatique sans même aller sous l’eau.

cgypre littoral eaux turquoises

Le littoral de Chypre et ses eaux turquoises

Notre conseil : ne manquez pas les 10 superbes églises byzantines lors de votre ascension au Troodos, elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les vestiges de Chypre

Chypre a connu tellement de conquêtes que ses influences sont innombrables. Ainsi, il est recommandé de faire quelques circuits à thème “Chypre byzantine” ou “Chypre et l’art Ottoman”.
A Nicosie, la capitale, se trouve le musée de la Chypre antique, des pièces de collection et des œuvres d’art d’époque ornent les murs. A Limassol, le site Choirokoitia abrite des vestiges de l’époque néolithique.

monastère orthodoxe troodos chypre

Un monastère orthodoxe tout en haut de Troodos à Chypre

Les villages traditionnels de Chypre

Si le littoral chypriote est relativement bétonné de constructions récentes, les terres ont su conserver leur identité d’antan. Les petits villages sont toujours bien vivants et leur économie est basée sur l’agrotourisme. Ce qui permet de faire vivre l’île au rythme des récoltes (oranges, olives et raisins) qui sont toujours célébrées par de belles fêtes traditionnelles.
De cette façon, les touristes ne fréquentent pas seulement les stations balnéaires de l’île et profitent également de l’art de vivre et de l’artisanat local.

1 commentaire pour “La mystérieuse île de Chypre”

  1. Retour de ping : Est-il possible de découvrir l'île de Ré en automne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.