Dieppe : escapade touristique et historique

Après le Poitou-Charente, je continue mon tour de France. Dieppe est la plus ancienne des stations balnéaires de France et aussi le premier port de pêche pour la coquille St Jacques. La douceur de vivre règne dans cette ville fortifiée construite sur le front de mer. Un week-end chargé en culture culinaire et historique en perspective.

La promenade de Dieppe

La ville a su aménager le bord de mer en construisant d’abord une promenade où les balades iodées sont très reposantes. Ensuite, la municipalité a créé des espaces de jeux pour enfants et surtout un superbe complexe pour profiter des bienfaits de l’eau de mer. Ainsi, ce grand centre aquatique comprend un spa et une piscine extérieure chauffée toute l’année. De cette façon, la plage et la promenade sont très populaires aussi bien auprès des dieppois que des touristes.
Autour de cette espace, de belles esplanades verdoyantes, larges de 2 kilomètres comprenant des pistes cyclables. Ce qui en fait un spot idéal lors du festival du cerf volant en septembre.

L’historique port de pêche

Un détour par le traditionnel quartier des pêcheurs du Pollet pour percevoir le vrai Dieppe. Un cadre atypique et modeste fait de maisons en silex et de ruelles étroites. Puis, de l’autre côté du port, le quartier du Bout du Quai, un des plus anciens de cette ville normande. Plusieurs demeures à pans de bois sont classées Monuments historiques. En effet, elles ont survécu au grand incendie qui ravagea la ville en 1694. Comme le Pollet, le Bout du Quai était un quartier de pêcheurs déjà au Moyen Age. Les vierges incrustées dans les niches des maisons témoignent encore d’un important culte populaire.

Quelques visites incontournables

Le château du Capitaine Desmarets

Le très riche passé maritime de la ville est mis en valeur par le château-musée. Il a été érigé en 1435 pour protéger la ville de l’invasion anglaise durant la guerre de Cent Ans. Ce monument est entièrement construit en grès et silex.Depuis 1923, il est devenu musée et expose de superbes pièces : sculpture en ivoire, cartographie ancienne, des peintures de paquebots datant du XVIème siècle… De plus, le Belvédère sur l’esplanade dévoile une vue imprenable sur la plage et la ville de Dieppe.

le château-musée de Dieppe retrace la guerre de Cent Ans

le château-musée de Dieppe retrace la guerre de Cent Ans

Le mémorial de la seconde guerre

Dieppe était en première ligne en 1942 et c’est ainsi que 1197 soldats (majoritairement canadiens) perdirent la vie au nom de la liberté. Le Memorial retrace plage par plage ce tragique épisode historique qu’il ne faut pas oublier pour autant. Depuis 1952 il existe une ville au Canada du nom de Dieppe en hommage.

La Chapelle Notre-Dame-de-Bonsecours

Située tout en haut d’une falaise, l’ascension promet un bol d’air frais. La chapelle, abritée du vent par la roche, mêle les inspirations architecturales : des éléments romans, byzantins et orientaux.
D’abord construite comme un lieu de pèlerinage (d’où sa position), ce lieu de culte est devenu un point de recueillement pour tous els marins disparus. Ainsi, de nombreuses plaques commémoratives ornent ses murs, témoignant de toutes les disparitions en mer de puis le XXème siècle.

Quand visiter Dieppe ?

Toute l’année ! même si il est plus agréable de venir au début du printemps pour profiter des joies du littoral et de la température adoucie. Septembre est aussi une bonne option, pour assister au festival du cerf-volant (une année sur deux).

Crédit photos : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *