Accueil » Dubrovnik, une cité médiévale au bord de l’Adriatique.

Dubrovnik, une cité médiévale au bord de l’Adriatique.

Dubrovnik

Confortablement lovée entre les paysages somptueux de la Mer Adriatique et des Alpes Dinariques, à quelques kilometres à peine de la frontière avec le Montenegro, Dubrovnik est une ville médiévale romantique à souhait, idéale en toute saison, à la fois pour une courte escapade en amoureux comme pour une semaine de vacances et de découverte.
Si son histoire récente a longtemps été marquée par les conflits, l’ancienne République de Raguse, aujourd’hui capitale de la Dalmatie, a été pendant quatre siècles, avec la République de Venise, un centre économique puissant et un port de commerce prospère au sein de la Méditerranée, en témoignent les nombreux trésors culturels et historiques dont elle recèle.
Parfaitement conservée, elle retrouve aujourd’hui toutes ses lettres de noblesse, et attire les touristes du monde entier, attirés par les vieilles pierres, et cette ambiance méditerranéenne unique.

La vieille ville de Dubrovnik : un voyage dans le temps

C’est dans un spectacle d’une rare beauté que Dubrovnik s’offre à nous la première fois, depuis la route de montagnes sinueuse qui nous conduit de l’aéroport vers le centre-ville. En contrebas de la falaise, comme posée sur les flots, elle semble nous donner la bienvenue.

Dubrovnik

Protégée par 2 kms de murailles et fortifications, Dubrovnik propose une harmonie architecturale rare, entre ses dalles et palais de calcaire et ses demeures antiques aux toits de tuiles rouge, qui nous propulsent dans une autre époque. Après avoir emprunté l’une des portes médiévales, généralement la Porte de Pile, l’heure est à la découverte: des arcades majestueuses de la Stradum, l’artère principale, à La Tour de l’Horloge, en passant par l’Église Saint-Blaise, le Palais Sponza, le Cloître des Dominicains, mais aussi, et surtout de sa ribambelle d’escaliers et de ses charmantes petites places. Un véritable décor de film.

Ce n’est pas pour rien que les producteurs de Game of Thrones ont choisi Dubrovnik, entre autres, pour le tournage de certains passages de la série.

Lapad, entre détente et farniente

S’il est vrai que la vieille ville de Dubrovnik, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, constitue l’attraction principale de la destination, le quartier de Lapad s’inscrit comme une douce parenthèse après des journées à arpenter les ruelles et les escaliers sinueux du vieux centre historique.

Sur les flancs et au pied de la colline verdoyante de Petka, de nombreux hôtels et resorts ont élu domicile, proposant aux visiteurs plages de sable fin, vues spectaculaires sur le bleu profond de l’Adriatique, et superbes couchers de soleil.

Des îles à ne pas rater

Dubrovnik propose également de superbes excursions dans les îles de sa baie, à moins de 15 minutes des côtes. Lokrum, par exemple, est un monde à part. Ici, pas d’hôtels, de voitures, ni de villages à proprement parler ; juste 2 km2 de petits sentiers menant aux criques de part et d’autre de l’île, les vestiges du Fort Royal, datant de l’invasion napoléonienne, et un paisible monastère.

De leur côté, les trois îles Élaphites (Kolocep, Sipan et Lopud) sont également d’excellentes alternatives au départ de Dubrovnik, à la nature sauvage et aux criques coupées du monde.

Crédit photo Pixabay – Les îles Elaphites par DubrovnikCroatie.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.