Athènes, aux origines de notre civilisation

Fondée par Thésée aux alentours de -800, Athènes est l’une des cités les plus antiques au monde, l’un des points de départ de notre civilisation moderne.
Que ce soit dans les sciences, la philosophie, l’art, ou même l’organisation politique, on lui doit aujourd’hui beaucoup.

Visiter Athènes, c’est donc se replonger dans le passé glorieux d’une cité qui se partageait, avec Rome, le titre de grande puissance de la Méditerranée, avec une profusion de choses à voir, et à faire. De l’Histoire, bien sûr. Mais aussi des bistrots hauts en couleur, et une atmosphère chaleureuse typiquement méditerranéenne.

Des ruines antiques à ne pas manquer

 

Monumentalement érigés sur leurs collines respectives, l’Acropole et le Temple d’Héphaïstos nous rappellent, à tout moment, la splendeur passée d’une cité presque sacrée qui fascine toujours aujourd’hui.

Athènes et l'acropole

L’Acropole n’est autre que le plus grand ensemble architectural de la Grèce Antique ; elle recèle de joyaux, comme Érechthéion, le Parthénon ou le temple d’Athéna Niké. Au pied de la colline de l’Acropole, l’Agora, autrefois centre de la vie publique grecque, forme un deuxième ensemble archéologique. Au-delà de ces deux attractions touristiques principales, Athènes regorge d’autres sites antiques à ne pas manquer : le temple de Zeus, l’arc d’Hadrien, symbole de l’influence romaine en Grèce, ou encore le monastère byzantin de Kaisariani, bâti sur le Mont Hymette.

Des musées aux collections exceptionnelles

Cité d’histoire et de culture, la ville de Thésée, Platon et Aristote accueille plus de 50 musées retraçant l’histoire de la Grèce Antique et de nos civilisations, ou encore dédiés à l’art moderne et contemporain. Parmi les incontournables, on trouve le Musée de l’Acropole, l’un des plus grands musées archéologique du pays qui compte des pièces uniques, ou encore le Musée Archéologique National d’Athènes, qui présente, parmi ses plus de 12000 pièces, l’une des collections de sculptures les plus importantes au monde. Le Musée d’Art Byzantin et Chrétien, qui regroupe une collection d’art religieux, ou Le Musée National d’Art Contemporain, sont également des points de chute intéressants.

Une atmosphère typiquement méditerranéenne

 

Les couleurs d'Athènes Au-delà de ses joyaux architecturaux et culturels, Athènes, c’est aussi une capitale de près de 3 millions d’habitants faite de quartiers aux identités multiples, du vieux quartier animé de Pláka, qui étend ses pittoresques ruelles, sa place Monastiraki et son grand marché aux puces au pied de l’Acropole, au quartier plus chic de Kolonáki, près de la célèbre place Syntagma, qui abrite entre autres le Parlement, et où se déroule la relève de la garde. Sans oublier Exárcheia, quartier bobo et alternatif, point de départ des manifestions du peuple grec contre la politique du gouvernement, ou encore le quartier Psiri, populaire et branché, centre névralgique de la vie nocturne athénienne. Tous regorgent de théâtres, cinémas, et petits bistrots à l’ambiance typiquement méditerranéenne. Depuis le Mont Lycabette ou la colline de Philopappous, les vues sur la ville et sur la Méditerranée sont splendides, en particulier le soir au coucher du soleil.

La région d’Athènes offre également de nombreuses alternatives en termes de plages, dont les plus fréquentées sont Glyfada, Voulagmeni, Cryssi Akti ou encore Lagonisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.