A la découverte des villes mythiques de la Californie

Sables chauds et soleil omniprésent, la météo estivale de la Californie ne fait pas dans la demi-mesure. Ici, les débardeurs, les sandales et les bouteilles d’eau seront de mise. Hormis les hôtels luxueux de Santa Monica et les beach boys de Santa Barbara, ce territoire réserve de belles surprises qui ne demandent qu’à être explorées. Ses routes et ses paysages semblent nés pour permettre un road trip à bord d’un cabriolet.

La Californie : des villes qui méritent le détour

 

On connait tous la Californie par la célèbre chanson « Hotel California » des Eagles .
En musique comme en images, peu de régions du globe peuvent se vanter d’avoir inspiré autant d’artistes. C’est donc avec des rêves plein la tête que les voyageurs sillonnent ses villes, à commencer par San Francisco. San Francisco et la CalifornieProvinciale et contemporaine, tous les extrêmes y cohabitent sous un vent de liberté légendaire. C’est le territoire de l’anticonformisme, où la gent canine dispose de son   propre palace dans le 14th Street  où les marginaux ont la part belle dans le quotidien des San-Franciscains. Ici, le climat varie d’une colline et d’un quartier à l’autre. Vent glacé sur les hauteurs de Nob Hill, ensoleillé dans Mission et brume humide sur le 
Golden Gate Bridge. Après un voyage à San Francisco, le berceau du cinéma est un incontournable. À l’instar d’Hollywood, Los Angeles est une destination qui égaye les amoureux de la nature. La ville abrite le Griffith Park, le plus vaste parc urbain des Etats-Unis où le cimetière de Forest Lawnabrite la dépouille de Walt Disney et Michael Jackson.

Les formalités obligatoires lors d’un voyage aux Etats-Unis

Il y a tant à découvrir dans cette région dynamique qu’est la Californie. San Diego et Oakland où Jack London a passé toute son enfance constituent une halte incontournable. Mais pour découvrir toutes ces merveilles, il faut d’abord réussir à embarquer. Pour ce faire, les billets d’avion et le passeport valide ne suffisent pas. Les Européens doivent impérativement disposer d’un ESTA electronic  pour pouvoir voyager aux Etats-Unis pour le tourisme. Il s’agit d’une pièce qui sert à vérifier l’identité du voyageur qui profite du programme d’exemption de visa. Pour se procurer le visa ESTA, il n’y a rien de plus simple. Il suffit de remplir un formulaire en ligne via le site officiel de l’ambassade américaine ou sur une plateforme privée. La deuxième option semble plus pratique si l’on souhaite accélérer les démarches. Dans tous les cas, il est conseillé de faire sa demande d’autorisation de voyage électronique au moins 72 heures avant la date de son départ. Il est à noter que ce document n’est valable que pour les déplacements de  courts séjours qui n’excèdent pas les 90 jours. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.