Des vacances et des cours de soutien scolaire

Il est tout à fait envisageable de joindre l’utile à l’agréable puisque les vacances peuvent être rythmées par des cours. Toutefois, l’environnement est beaucoup plus ludique, ce qui permet d’optimiser véritablement les résultats.

Des colonies de vacances nouvelle génération

Généralement, les enfants voire les adolescents sont réfractaires à l’idée de suivre des cours de soutien scolaire pendant les vacances, car ils veulent s’amuser et se détendre. Les parents ont une nouvelle carte à jouer notamment en se focalisant sur des colonies de vacances très spéciales. Les journées sont dans la plupart des cas divisées en deux, vous avez d’un côté les heures dédiées aux différentes lacunes et de l’autre des loisirs.

Supprimer réellement les lacunes avec ces cours

Les parents pensent que leurs enfants doivent étudier leurs cahiers pendant plusieurs heures pour progresser. Or, c’est souvent le contraire qui se produit puisque la motivation est entachée, ils ont donc le souhait de s’évader dès qu’ils le peuvent. Avec ces colonies de vacances organisées dans le monde entier en France, comme en Amérique du Nord, voire en Asie, ils découvrent une nouvelle culture et un environnement totalement inconnu. Grâce à ce mode opératoire, leur motivation est parfaite et ils peuvent progresser plus rapidement que leurs lacunes soient identifiées dans les langues, les mathématiques, le français…

Un véritablement amusement est proposé

Ces colonies éducatives sont ainsi organisées sur plusieurs temps. Le matin est dédié aux cours de soutien scolaire puisqu’un professeur épaule les élèves alors que l’après-midi leur permettra de découvrir des activités diverses. En fonction des structures, elles sont différentes, mais le sport a souvent une place de choix. Enfin, des soirées sont également proposées avec des thèmes. C’est l’occasion de conserver de merveilleux souvenirs tout en nouant de fortes amitiés avec les autres participants. Ils sont généralement heureux de s’inscrire à nouveau l’année suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *