Activités en plein air au Cap Vert

Quelles activités pratiquer au Cap Vert ?

Cet archipel paradisiaque au milieu de l’atlantique au large du Sénégal a laissé la nature conserver ses droits. Ainsi, préparer son séjour sur ces îles africaines, s’envisagent autour d’activités extérieures principalement.

Sports

Qui dit extérieur dit sports de pleine nature. Sur les côtes, le football est roi, tout le monde en joue, même les filles ! Mais la situation de rêve du Cap Vert permet de pratiquer de nombreux sports nautiques comme la voile, la plongée, la pêche au gros, le surf, la planche à voile… Dans les hauteurs, c’est le paradis des randonneurs.

Randonnée

C’est par cette activité que nous avons commencé nos vacances. On nous a conseillé la randonnée car c’est l’activité principale des îles de Fogo, Santo Antao et Sao Nicolao (le Cap vert un constitué de 9 îles). Les randonnées se pratiquent à pieds ou à cheval pour certaines, accompagnés d’un guide ou non, à vous de voir. Au niveau du cadre, c’est aussi varié : à travers les champs de cannes à sucre ou dans les montagnes. Les plus difficiles sont celles de Santa Antao (à côté de Tarrafal).
A Fogo, on peut se lancer à l’assaut du volcan, l’ascension prend 4 heures. C’est ce que nous avons fait ! Par contre, la descente vers Mosteiros est bien plus dure que la montée… Les guides locaux ne nous avaient pas prévenus, peut-être qu’ils ne ressentent plus la difficulté avec l’habitude ?
A Porto Novo et Ribeira Grande, des guides touristiques proposent des cartes des sentiers pédestres très bien indiqués pour toute l’île de Santo Antao

Plongée

Il y a des clubs de plongée sur toutes les îles mais les plus rassurantes et intéressantes sont les excursions qui partent de l’île de Sal. Cependant, il faut faire attention aux conditions de plongée en Atlantique. Si des baptêmes sont possibles, il vaut mieux être expérimenté pour affronter les courants et profondeurs assez imprévisibles.
Dans les fonds marins on peut découvrir des trésors : épaves de navires, cavernes et grottes qui ont des allures de petites cités englouties où la nature sous marine aurait repris ses droits. La faune est incroyable : tortues, d’immenses bans de poissons exotiques « chirurgien », des requins tigres et marteaux, des raies mantas de plus de 5 mètres d’envergure…

poisson chirurgien

Poisson exotique chirurgien, très répandu dans l’archipel du Cap Vert en Afrique ils se déplacent en bans

Kite-surf et surf

Toujours à Sal, sur la plage de Santa Maria, les surfeurs attendent l’hiver avec impatience : c’est là que le vent est le plus fort ! Le Kite-surf (ou fly-surf) est très populaire au Cap Vert. Cette invention française est faite d’une planche de surf combinée à un cerf volant. La toile tracte la planche sur l’eau, sensations fortes garanties ! Nous n’en avons pas fait cette fois mais regarder les professionnels faire des figures acrobatiques et un spectacle vertigineux.

Pêche sportive

Là aussi, de nombreux clubs peuplent les îles du Cap Vert. On peut partir pêcher du bord (pêche au lancer ou surf casting) ou bien en bateau (pêche de traine). Tarrafal possède un des clubs qui proposent le plus d’activités de pêche (sur l’île de Sao Nicolao). Au programme de la pêche au gros : thon albacore, marlin bleu et parfois même du requin.

Voile

Si les conditions météorologiques le permettent, faire le tour des îles à la voile est un must. Attention donc aux lieux de mouillage, il vaut mieux partir avec un guide ou un groupe pour plus de sécurité. A Tarrafal (San Nicolao et Santiago) et à Sal Rei (Boa Vista), les mouillages sont assez abrités contrairement à Fogo où la houle est forte. Sinon, les deux plus grands ports du Cap Vert sont l’immanquable Porto Grande (comme son nom l’indique), sur Sao Vicente, baie de Mindelo et Praia sur Santiago.

Loisirs

Certaines îles sont encore peu touristiques et offrent des panoramas à couper le souffle. Se balader dans les bananeraies, lézarder sur les plages, aller à la rencontre des capverdiens très accueillants, découvrir les saveurs locales, assister à des concerts (musique portugaise) et surtout faire des photos, plein !

Vie nocturne

Les activités nocturnes ne sont pas très développées au Cap Vert. En dehors de Mindelo et Praia où des concerts ont lieu tous les soirs quasiment et de quelques « boîtes de nuit » improbables dans des villages paumés.
Il y a peu de cinéma. En fait, la culture veut que les gens se retrouvent dans les bras pour regarder ensemble la télévision. Les matches de foot  sont très fédérateurs ou les telenovelas brésiliennes (sortes de série TV soap). Autour d’une table, on voit beaucoup d’anciens jouer à une sorte de dames dont els pions sont des graines. C’est l’ouril, un jeu de réflexion du continent africain, il est très populaire au Cap Vert.

Capverdiennes souriantes

Les capeverdiennes sont très appretées et adorent être prises en photo. Toujours souriantes avec les touristes !

Photo

Les Capverdiens adorent être photographiés, ils se sentent flattés et honorés de se dire qu’on les trouve beaux ! Certains abusent un peu et demandent de l’argent ! Mais la plupart demandent juste à ce qu’on leur envoie les photos.

Vous l’aurez compris, le Cap Vert se visite surtout en extérieur. Des paysages riches en couleurs et en animations naturelles à photographier sans relâche, surtout sous la belle lumière de l’hiver.

 

Crédit photos : Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *